Accueil Articles La motivation en TIC

La motivation en TIC

0
0
170
motivation-panneau

Aujourd’hui le monde est connecté, les gens utilisent partout les technologies, mais un domaine plus particulier dans lequel leur usage est vraiment mis au point, c’est bien les apprentissages plus particulièrement en termes d’apprentissages des langues étrangères.

L’utilisation des TIC faut-il le rappeler a fait qu’aujourd’hui on voit beaucoup de pays à l’instar des États-Unis, de la France devenir des sociétés du savoir et de l’information, grâce à l’informatique, ils sont devenus informatisés et par le biais de cette technologie, on assiste à l’éclosion d’une pléthore d’opportunité dans plusieurs domaines notamment dans celui qui nous intéresse aujourd’hui à savoir l’éducation. Cependant, cela requiert certaines exigences de la part des usagés, notamment, du développement de nouvelle compétence et certainement du développement d’un esprit critique vis-à-vis de la technologie.

On ne peut plus remettre en cause les TIC, cependant, elles ne peuvent pas garantir à elles seules un apprentissage « complet », acquis dans sa totalité. En effet, il existe plusieurs paramètres qui entrent jeu, auxquelles il faut tenir compte, je citerai le plus important et non des moindres le « rôle du professeur ». Les apprenants auront plus que jamais besoin de ces derniers (les enseignants) pour les orienter, les guider vers les démarches à suivre pour atteindre l’idéal. Je sais très bien que ce n’est pas facile de l’atteindre, mais aujourd’hui avec tous les moyens qui s’offrent à nous, on peut toujours espérer. Le rêve nous est permis.

Aujourd’hui, on ne peut parler de réussite sans parler de motivation, celle-ci est un élément incontournable que ce soit pour l’apprenant en quête d’apprendre ou bien le professeur lui-même dans sa transmission du savoir. Si l’un ou l’autre ne montre pas suffisamment d’intention pour la tache auquel il est destiné, l’apprentissage en lui-même serait un échec, il n’y’a donc aucun doute là-dessus, la motivation joue un rôle primordial dans l’apprentissage. Mais une question me taraude l’esprit : qu’est-ce qui motive réellement l’apprenant et même le prof ? ; est-ce pour l’un le fait qu’il découvre un outil qu’il maitrise déjà et qui lui procure du divertissement (entre autres), auquel, il sait plus au moins comment s’en servir ou bien pour l’autre (le professeur) le fait de voir ses apprenants participer activement aux tâches d’apprentissages et surtout qui réussissent à la fin qui le motive réellement ? C’est possible. Je ne suis pas encore en mesure de répondre à cette question pour la simple raison que je ne suis pas encore professeur, mais étant donné que je suis destiné à le devenir, je me dois donc de porter aujourd’hui la double casquette d’étudiant et de future professeur.

Je parlerai de la motivation du point de vue de l’étudiant que je suis. Qu’est-ce que la motivation, et qu’est-ce qui me motive en fait à apprendre ?.

La motivation pour moi, elle vient de soi, « La motivation est un ensemble de facteurs conscients ou inconscients qui déterminent un acte, une conduite. »[1]. D’un moment à un autre on peut ou ne pas être motivé, tout dépend du contexte, du lieu, du temps, de l’intérêt, des moyens mis à notre disposition, la motivation pour moi est un aspect d’une sensibilité extrême ancrée dans chacun de nous, que l’on peut perdre d’une seconde a une autre. La motivation pour moi c’est la récompense, je ne saurai être motivé si je ne suis pas récompensé. Ce que je veux dire par là c’est que c’est très difficile aujourd’hui de faire un tant soit peu un effort qu’elle qu’il soit, si à la fin on n’obtient rien, la récompense est un moyen d’atteindre un objectif un but, elle consiste à susciter chez l’apprenant l’envie d’acquérir, le désir d’apprendre, à capter son intention par des facteurs externes qui règlent son comportement. Je suis prêt à parier qu’aujourd’hui personne ne voudrait aller travailler si à la fin, il ne sera pas payé, cette motivation ne se fait pas gratuitement.

C’est la que le rôle du professeur peut s’avérer important dans la mesure ou c’est lui qui doit se charger de stimuler ses apprenants, en accomplissant un ensemble  de démarche afin de susciter leur intérêt : « est-ce que les cours et les activités que je propose, comportent des éléments qui peuvent motiver mes apprenants ? » «  Peuvent-ils voir l’utilité de ce que je leur propose », « éprouvent-ils de l’intérêt aux activités que je leur propose ? » tant de tache dont le professeur doit prendre en compte afin de réussir son entreprise.

Et les TIC dans tout ça ?

Certains pensent que les TIC procurent plus de plaisir, plus de motivation d’apprendre que l’apprentissage en classe : « On average, students in online learning conditions performed better than those receiving face-to-face instructions. » Steve Lohr. Pour Jean Mark Manach « les étudiants dont les cours ont lieu en tout ou en partie en ligne obtiennent, en moyenne de meilleurs résultats que ceux qui assistent aux mêmes cours, mais de façon traditionnelle ». Ces personnes ne démontrent pas que les TIC sont supérieures, mais observent tout de même qu’on conjuguant « le moyen » et les possibilités de collaboration qu’offrent les TIC a fait qu’elles prennent l’avantage aujourd’hui sur les autres types d’apprentissages.

Mais soyons honnête avec nous même, les TIC ne peuvent pas a elle seule motiver les apprenants, car le concept en lui-même n’est facile a cerné. Mais alors comment atteindre ce but-là tant convoiter par les professeurs comment motiver ses apprenants ? La réponse pour moi se trouve dans le nouveau concept « alignement constructif » développé par Biggs. Ce concept met l’accent sur le fait que l’enseignant doit en tout lieu annoncer les objectifs d’apprentissage au début de son cours, et mettre en sorte que ses intentions puissent être en conformité avec les objectifs attendus à l’examen. L’apprenant dans ce cas de figure sera contraint d’apprendre ce que l’enseignant attend de lui. Je vous invite de ce fait a aller regarder ce Blog, si cela vous intéresse afin découvrir en détail ce concept « d’alignement constructif » :

http://flweblog.over-blog.com/article-alignement-constructif-98693391.html.

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à aller voir ces vidéos sur Youtube concernant « l’alignement constructif », que vous trouverez d’ailleurs sur le blog donné ci-dessus.

http://www.youtube.com/watch?v=lR3ZPEcJgDs&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=2GYDGrNJRy8&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=fV053LPObjo


[1] Cuq.J. P, le français langue étrangère et seconde, Hachette, Paris, 2003, P 162.

 

 

 

 

 

 

 

Bibliographie :

Alessandra Rollo, « Analyse de Enseignement/apprentissage des langues et pratiques numériques émergentes », Alsic [En ligne], | 2018, mis en ligne le 08 juillet 2017, Consulté le 14 avril 2018. URL: http://journals.openedition.org/alsic/3108

Sitographie:

http://portail-du-fle.info/glossaire/autonomie.html

http://flweblog.over-blog.com/article-tic-et-motivation-110582138.html

http://flweblog.over-blog.com/article-alignement-constructif-98693391.html.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par F. AMELLAL A. AMARA
Charger d'autres écrits dans Articles

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Présentation

Nous sommes deux étudiants en Master communication numérique, didactique du Français langu…