Accueil Articles L’autonomie, et la communication en TIC

L’autonomie, et la communication en TIC

0
0
228
9

Qui d’entre nous ne dispose pas d’un téléphone portable ou de l’accès à internet ? Aujourd’hui, ces outils numériques se font de plus en plus grands, et dès notre jeune âge, on aimerait disposer d’un téléphone ayant toutes les commodités : wifi, 4G, appareils photo, etc. force est de constaté que ces outils de communication occupent une place primordiale dans notre quotidien. À l’heure de la mondialisation et des avancées technologiques, on assiste à des pratiques de communication grandissante, il est important à mon sens de s’interroger sur ces outils et comment ils véhiculent le désire d’être autonome. Être autonome ici ne fait en aucun cas allusion au fait de s’isoler dans son coin. Loin de là.

En effet, les TIC semblent privilégier l’autonomie des apprenants, d’un point de vue pédagogique, on est passé de l’instruction a l’autonomie, ce n’est plus le professeur le détenteur du savoir, plutôt c’est l’apprenant lui-même qui construit son propre apprentissage. Le rôle de l’enseignant c’est de mettre à disposition des apprenants des outils, des démarches et des méthodes d’apprentissages qui lui permettront de se former en toute autonomie pour qu’il puisse construire lui-même son savoir. Il se peut que le savoir qu’il a acquis soit moins « beau », mais ça restera le sien et personne ne peux le lui enlever, il pourra l’améliorer selon ses propres besoins, et le partager en groupe pour que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice.

Dans cette situation le rôle du professeur n’est plus maitre à bord qui impose quelque chose, mais plutôt, devient accompagnateur qui dirige et guide ces apprenants. En effet l’enseignant doit mener ses apprenants, à ce qu’ils fassent eux-mêmes l’effort de construire, de démolir, de reconstruire ce qui n’a pas marché, de rectifier eux-mêmes les erreurs, en faisant appel à leur créativité et à leur cognition.

Et justement c’est là que le rôle des TIC entre en jeu, celle-ci offre en effet, la possibilité de créer un nombre important et diversifié de tache et d’activités permettant au savoir de se centré sur l’apprenant. Face à ça, l’apprenant développe de ce fait, une attitude plus responsable en « travaillant à leur rythme et à leur niveau de connaissance ».

« L’autonomie de l’apprenant implique qu’il prenne activement en charge tout ce qui constitue un apprentissage, c’est-à-dire aussi bien sa définition, sa gestion et son évaluation que sa réalisation. »[1]

L’autonomie en TIC ne concerne pas uniquement les apprenants, même les enseignements peuvent à leur tour développer leur autonomie en TIC, pour cela plusieurs recherches ont été menées, ou des personnes qui sont directement liées au domaine de l’enseignement ont contribué à la naissance d’un projet, d’un site web à destination des professeurs afin de développer leur autonomie. En effet, souvent les professeurs doivent patienter avant d’avoir des réponses à leurs questions.

Comment rechercher des ressources à proposer à ses apprenants et pour apprendre soi-même? Comment exploiter le WEB pour améliorer son enseignement ? Le site web développé par René Prince et Richard Painchaud offrent beaucoup d’opportunité, en effet, il propose beaucoup de trucs qui permettraient à l’enseignant d’améliorer son enseignement et de développer son autonomie. Grâce à ce site internet, j’ai pu découvrir quelques plateformes pédagogiques entièrement en ligne à l’instar de « carrefour éducation » dont la mission est de fournir un accès gratuit, rapide et efficace à des ressources pédagogiques pertinentes, validées auprès des enseignants pour favoriser le développement des compétences chez les élèves. Son moteur de recherche permet de s’y retrouver facilement dans les quelques 15 000 scénarios pédagogiques, sites internet commentés, vidéos, images, extraits sonores et autres ressources disponibles pour enrichir son enseignement. Il y’ a également « pédagogie inversée », le fonctionnement est le suivant : les élèves reçoivent des cours sous forme de ressources en ligne (en général des vidéos) qu’ils vont pouvoir regarder chez eux à la place des devoirs, et ce qui était auparavant fait à la maison est désormais fait en classe, d’où l’idée de classe « inversée ». J’ai eu l’occasion d’assister à un cours au CUEF à l’université de Perpignan, un cours sur les interactions orales, et la prof à la fin a proposé à ces étudiants l’application « Padlet » qui permet de créer et de partager un mur de messages, un tableau blanc virtuel avec ses élèves. Elle leur a proposé des vidéos a regarder à la maison et en classe, ensemble, par la suite, il retravaillerons dessus au prochain cours. (une sorte de devoir de maison)

Bref, le numérique aujourd’hui offre d’énormes possibilités aux professeurs et aux apprenants, notamment en matière d’outils pédagogiques, ces outils ont permis à ces derniers de découvrir pas mal de nouvelle méthode d’enseignement et d’apprentissage, les apprenants peuvent désormais apprendre sans se fatiguer en joignant comme mentionné précédemment, le ludique à l’apprentissage d’un côté et d’un autre côté, de développer l’autonomie et la motivation des uns et des autres. Merci qui ? Merci la technologie.

 

 


[1] (Holec 1991 : conclusion; cf. aussi Camilleri 2002, Autonomie de l’apprenant et rôle de l’enseignant, p. 41-47.)

 

 

 

 

Bibliographie :

Trebbi Turid, « Le potentiel des TIC pour un nouveau paradigme d’enseignement. Vers la démocratisation de l’accès au savoir », Distances et savoirs, 2009/4 (Vol. 7), p. 589-599. URL: https://www.cairn.info/revue-distances-et-savoirs-2009-4-page-589.htm

Françoise Demaizière, « Didactique des langues et TIC : les aides à l’apprentissage », Alsic [En ligne], Vol. 10, n° 1 | 2007, document alsic_v10_01-rec1, mis en ligne le 30 mars 2007, Consulté le 14 avril 2018. URL : http://journals.openedition.org/alsic/220 ; DOI : 10.4000/alsic.220

Sitographie :

autonomietic.weebly.com

http://portail-du-fle.info/glossaire/autonomie.html

  • 3

    Introduction au TIC

    La technologie a pris une place importante dans le monde, transports, écoles, entreprises,…
Charger d'autres articles liés
  • motivation-panneau

    La motivation en TIC

    Aujourd’hui le monde est connecté, les gens utilisent partout les technologies, mais un do…
  • 3

    Introduction au TIC

    La technologie a pris une place importante dans le monde, transports, écoles, entreprises,…
  • 11

    l’apport du numérique sur les corpus

    L’arrivé des technologies, a facilité le travail des linguistes, surtout concernant l’anal…
Charger d'autres écrits par F. AMELLAL A. AMARA
Charger d'autres écrits dans Articles

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La motivation en TIC

Aujourd’hui le monde est connecté, les gens utilisent partout les technologies, mais un do…